Ads Top

Star Wars - tome 2 : Épreuve de force sur Nar Shaddaa


Après un premier tome de mise en place, les aventures des héros de Star Wars continuent avec les épisodes 7 à 12 de la série Marvel Comics.

L'épisode #7 est extrait du journal de Ben Kenobi trouvé par Luke dans l'ancienne demeure de son maître. On y évoque notamment les années pendant lesquelles Obi Wan surveille Luke, tout en n'essayant de ne pas intervenir, par exemple, dans les vols d'eau commis par les équipes de Jabba The Hut sur Tatooine. Difficile de rester impuissant quand on a les pouvoirs d'un jedi mais impossible aussi de ne pas rester discret. Kenobi est obligé de trouver des astuces pour ne pas se dévoiler. On espère plus tard d'autres histoires issues du journal, d'autant que celle-ci est bien dessinée par Simone Bianchi.

Retour ensuite dans le présent de la saga (qui rappelons-le, se situe dans les trois année qui séparent les Épisodes IV et V). On y découvre que Han Solo a une femme, Sana, qui est sans foi ni loi, comme lui, et veut vendre Leia aux impériaux ! S'ensuivront de nombreux quiproquos assez typiques du ton électrique entre Han et Leia dans les films.



De son côté, Luke arrive sur une lune peuplée de brigands et tente de trouver un passage pour aller sur Coruscant afin de tenter d'en apprendre plus sur les jedis mais il se fait voler son sabre et se retrouve prisonnier d'un Hutt collectionneur de reliques jedis (qui n'est pas sans évoquer d'une certaine façon Grievous), d'autant qu'il est entouré de magnaguards datant de la Guerre des Clones. On apprendra ainsi ce qu'il est advenu des archives des jedis et de leurs artefacts, bien peu présents dans la seconde trilogie. C'est Chewbacka et C3PO qui se chargent d'abord d'aller le délivrer (ce qui permet quelques passages chargés d'humour dans les interactions entre le wookie et le droïde). Le Hutt, lui, veut faire combattre Luke dans une arène devant un parterre d'invités et le héros aura bien du mal à en sortir vivant, face à un monstre qui n'est pas sans rappeler le Rancor. Heureusement que ses amis viennent à la rescousse.

On notera de nombreux petits clins d'oeils au reste de la saga disséminés ici et là dans l'histoire, qui se termine par l'arrivée de Dark Vador. Et là c'est le "drame", déjà évoqué dans le premier tome. Le scénariste Jason Aaron, après avoir fait connaître à Vador le nom de Luke, lui permet maintenant de savoir que celui-ci est un apprenti jedi ?! C'est spoiler le film suivant, et même si on suppose que la plupart des lecteurs du comics l'ont vu, c'est laisser entendre que l'action du film est tronquée avec cette perspective (rappelons que ces comics sont censés être "canons" donc intégrés à l'ensemble de la saga). Reste des dessins de très bonne qualité par Stuart Immonen qui maîtrise bien l'univers (sic) graphique de Star Wars.
Action et humour sont au programme pour un second tome plutôt réussi (si on passe sur les révélations faites à Dark Vador).

A noter que les épisodes suivants contiennent le crossover entre les séries Star Wars et Dark Vador intitulé en V.O. Vader Down soit en français Vador abattu.

A lire aussi sur le blog :
Une lecture qui participe au Challenge Summer Star Wars - Rogue One du RSF Blog !




Aucun commentaire:

N'hésitez pas à commenter mais sachez que tout spam sera impitoyablement anéanti !
(vous pouvez aussi utiliser un compte Facebook)

Fourni par Blogger.